Les pages Histoire : Les Racines
Emplacement geographique
banniere02
Le Berry, situé au centre de la France, regroupe les départements de l’Indre et du Cher. Cette province, essentiellement rurale, reste une terre riche de traditions et de légendes. Ces us et coutumes, décrits par George Sand dans ses romans champêtres, sont la source d’inspiration des Gâs du Berry. C’est donc, tout naturellement, qu’ils ont élu domicile à Nohant, dans le fief de George Sand, village très touristique, reconnu comme l’un des centres du romantisme européen.
banniere02
Géographie touristique
L’Indre forme avec le Cher, son département voisin, à peu de choses près l’ancienne province du Berry. Elle est composée de 7 000 km² qui est peuplé de 235 000 habitants soit une densité de 34 hab/km².
On peut décomposer ce département en 4 grands pôles touristiques du Nord au Sud (du Lochois vers la Creuse) et 2 villes chargées d’histoire.

Le Boischaut-Nord – Pays de Valençay
La Brenne – Pays des Mille Étangs
Châteauroux et le Val de l’Indre
Issoudun et la Champagne Berrichonne
Le Boischaut-Sud – Pays de George Sand

Pays de bocages souvent vallonnés, où est encore préservé en partie l’ancien paysage de prés ou de champs entourés de “bouchures” – haies épaisses plantées d’arbres. La vie touristique est dominée par le passage de George Sand à Nohant.
Nohant : Demeure de George Sand, où Chopin vécut 7 étés, composa plus de la moitié de ses œuvres, dont d’inoubliables chefs d’œuvres, et où quelques grands noms du romantisme séjournèrent, comme Balzac, Flaubert, Liszt, Alexandre Dumas fils, Tourgueniev, etc.
Donjon de Sarzay : Forteresse XIV et XV°siècles site d’un roman de George Sand, “le Meunier d’Angibault”.
Montipouret : Le Moulin d’Angibault, autre site du roman. Restauré, dont la roue tourne et qui mout de la farine.
La Châtre : Musée George Sand et de la Vallée Noire dans l’ancien donjon du château. Curieuse collection de 3 000 oiseaux du XIXème. Une salle consacrée au souvenir de l’écrivain complète avec bonheur la visite de Nohant.
Château d’Ars : (XVIème s.), ex-demeure du Docteur Gustave Papet, un des bons amis de l’écrivain. Propriété de la Ville de La Châtre et siège du Centre International George Sand et le Romantisme.
Vic : Petite église romane aux remarquables fresques du XIIème s. sur le thème de la Rédemption, sauvées en leur temps grâce à George Sand et Prosper Mérimée, premier Inspecteur des Monuments Historiques.
Saint-Chartier : Château (XI, XII, XV et XIXèmes s.), dit “des Maîtres Sonneurs” d’après un roman de George Sand. (Propriété privée). Chaque année, autour du 14 juillet, dans le parc du château et dans tout le village, Rencontres Internationales des Luthiers et Maîtres Sonneurs (Salon de lutherie et concerts de musiques traditionnelles).
Lys-Saint-Georges : petit village de charme avec château médiéval, église romane, léproserie, four banal, “travail” à ferrer les bœufs. Maison du jardinier transformée en petit musée d’arts et traditions populaire et animée par les habitants du village.
Neuvy-Saint-Sépulchre : Basilique Saint-Jacques-le-Majeur, magnifique édifice roman en rotonde sur le modèle du Saint-Sépulchre de Jérusalem.
Sainte-Sévère : village immortalisé par Jacques Tati avec son “Jour de Fête”. Porte fortifiée XV° s. Halles de bois. Vestiges du château fort.
Crevant : Amas rocheux du Parc des Parrelles.

0 74