Semaine après semaine, un nouveau clip mis en ligne pour vous emmenez au son des vielles et cornemuses, au son des mots et des chants à la rencontre des danses, des métiers … de la vie en Berry.

Clip n°22 : George Sand a noté, Les Gâs du Berry jouent

Imaginons que la chapelle Sainte-Anne puisse témoigner de toutes les musiques jouées et entendues au fil des siècles à Nohant. Mélange du romantisme et de la tradition berrichonne, Les Gâs du Berry, au travers de deux de leurs co-présidents, vous proposent, en partant du parc du château de George Sand, de pénétrer dans cette charmante église romane du XIIème siècle pour écouter 3 bourrées collectées par la romancière.

L’illustration musicale de cette vidéo enregistrée en l’église Sainte-Anne de Nohant fait référence aux collectages réalisées par George Sand ici à Nohant avec trois bourrées notées de ses mains portant, respectivement pour la partie plein jeu, les mentions Bourrée C, Bourrée A et Bourrée Ancienne.

Clip n° 21 : Maitre Sonneur, sous son chêne, abrité …

                                                                                     Jouait de sa cornemuse bien anchée…

Le roman des Maîtres Sonneurs de George Sand qui relate la rivalité musicale entre le Bourbonnais et le Berry est un peu considéré, par nous passionnés de musiques traditionnelles berrichonnes, comme notre « Bible ». Les muletiers bourbonnais venaient jusque dans la forêt de Saint Chartier au pied du grand chêne baptisé depuis le Grand Chêne des Maitres Sonneurs.

Nous avons voulu faire un clin d’œil à ce lieu en jouant, au pied de cet arbre majestueux de la cornemuse 20 pouces et de la cornemuse 16 pouces. Et avant de faire sonner de ces instruments, il faut que le facteur d’anches ait montré ses compétences indiscutables, remarquables et reconnues par les cornemuseux des Gâs du Berry.

Les 3 morceaux jouées sont des créations originales du Gâs qui les joue.

Clip n° 20 : celle que j’aime

Un moment volé lors d’un spectacle présenté par Les Gâs du Berry ou trois de leurs filles sont venues chanter une très belle version de « Celle que j’aime ». le morceau a été composé par Yves Guilcher, avec un arrangement de Mandine Renard.

Il nous a semblé opportun de partager ce moment fort apprécié dans le cadre d’une veillée donnée à l’occasion du marché de Noël à Nohant.

Clip n° 19 : la destinée, la rose au bois

Les filles des Gâs du Berry vous chantent à la veillée : “La Destinée , la rose au bois”. Cette chanson est issue de « Chansons Populaires dans le Bas-Berri » chansons recueillies et publiées par notre président Laurian Touraine et Emile Barbillat.

Certains sous-entendent que cette chanson proviendrait du folklore québécois, mais, comme il est noté dans le « Barbillat et Touraine » : « Cette chanson n’a sans doute jamais eu de forme bien arrêtée ; chaque chanteur rajoute, retranche, au gré de sa fantaisie un ou plusieurs couplets, en improvise même de nouveaux s’il est en veine ».

C’est une chanson du folklore du monde !

Clip n° 18 : un jeune marchois à Nohant

Le clip a été réalisé en une seule prise dans la froidure d’un samedi de décembre dans le chœur de l’Eglise Ste-Anne de Nohant avec les Gâs du Berry présents.

La mélodie utilisée “C’est un jeune marchois” revisitée par les Gâs du Berry est issue des collectages faits à Nohant par Pauline Viardot et se veut un dernier hommage par notre Société à cette illustre Dame en cette année 2021 de célébration du bicentenaire de sa naissance.

Clip n° 17 : du blé au pain

Sur un texte de Jean-Louis Boncoeur, issu de son roman « Le moulin de la vieille morte », les Gâs du Berry souhaitent, au travers du métier de boulanger, mettre en avant le pain, aliment traditionnel et populaire par excellence. Le pain est pleinement lié à notre culture berrichonne, les Gâs du Berry l’ont mis en valeur au travers de la fête du pain organisée pendant plusieurs années.

Clip n° 16 : Chanterelle et bourdons

“Deux siècles de lutherie à travers cinq générations de vielles”

Par ordre d’apparition à l’écran, une vielle d’aujourd’hui du maître luthier Sébastien Tourny, suivie d’une petite vielle plate du 19ème, accord en sol (attribuée à Rémi Bassot Mirecourt 1792-1870), une vielle ronde de 1903, accord en Ré (Gilbert Nigout 1837-1921), une vielle alto de 1936, accord en Ré ( conception Louis-Laurian Touraine 1870-1957, lutherie Jules Seguin 1865-1949), une vielle soprano de 1982, accord en Ré (Marcel Soing 1908-1984).

L’illustration sonore est faite à partir d’une mélodie traditionnelle (“Ma Rosalie”), interprétée tout d’abord à 3 voix ( chant Bassot, contrechants, Soing puis Seguin) puis à 2 voix avec la vielle Soing. Ensuite, une bourrée dite”ancienne” (issue du collectage de George Sand) avec la vielle Soing précède “la Bourrée” dite “de St-Chartier” par la vielle Nigout.

Clip n° 15 : Abbey Road in Nohant

Les Gâs du Berry traversent un passage piéton, marchent (gauche… gauche…) , reviennent, repartent dans le but d’aller jouer quelque part… … qu’ils ne trouveront jamais.

Est-on loin de la vérité ?

Clip n° 14 : Rossignolet des Bois

Comme dans beaucoup de chants traditionnels il y est question d’histoire d’amants qui se cherchent… et qui finissent par se trouver.

Clip n° 13 : Nous! les Gâs du Berry

Notre histoire a débuté en 1888 à Châteauroux. Depuis nos racines se sont développées dans le Bas Berry. Cette région est encore trop peu connue mais qu’elle est riche de par ses paysages, sa culture, ses habitants… Nous, les Gâs du Berry sommes heureux de vous proposer ce clip en l’honneur du Berry que nous sommes toujours fiers de représenter et d’en défendre les valeurs. La musique de la vidéo est une création Gâs du Berry, la musique du générique de fin : “la bergère aux champs”.

Clip n° 12 : La Guérisseuse de Rezay

Le conte “La Guérisseuse de Rezay” est de Philippe Prinet.

Clip n° 11 : Trompes et Haubois

Le morceau Cyclamen est joué avec le Cercle Saint-Hubert du Bas-Berry.

Retrouvez les Cors et bien d’autres musiciens venus d’horizons différents sur notre CD Désacoté, en vente sur http://www.les-gas-du-berry.fr/produit/cd-desacote/

Clip n° 10 : Su’ l’ Péliau

La pandémie a mis en sommeil la fête annuelle des Gâs du Berry pendant 2 ans.

En juillet dernier, ils se sont tout de même retrouvés sur la place du village (le péliau) de Nohant.

Tous réunis, ils ont entonné “Su’ l’ Péliau”, chanson emblématique de deux de leurs anciens présidents, Albert Lejot et Jacques Fradet.

Les tableaux de la place de Nohant sont de Maurice Fau.

Avant le chant, est jouée la marche de Nohant-Vic.

Clip n°9: Le sillon de Germain, le fin laboureur

Texte tiré du roman de George Sand “La mare au diable”.

1er tableau : La Mare au diable (illustré, Hetzel 1852) Tableau des 2 attelages de 6 bœufs : Rosa Bonheur. Tableau de fin de Maurice Sand.

Photos de Gabrielle Sand, crédit(s) photographique(s) : © Reproduction Jean-Luc Paillé / CMN https://regards.monuments-nationaux.fr/fr.

Le chant de briolage de Sylvain Robin, cultivateur, a été enregistré en 1913 à Nohant par la mission Brunot.

Le briolage est une mélopée d’un rythme lent, destinée à soutenir l’effort des bœufs au labour.

Clip n°8 : la petite jardinière

Des légumes et de la danse au menu. Pour les légumes, plus d’infos sur : http://www.lepotagerdenohant.fr/

Les bourrées jouées : “Derrière chez nous”, “Le pas du loup”, “La petite jardinière”.

Clip n° 7 : les pierres qui pleurent

Le texte est de Madeleine Aubray. Le tableau est de Nadine Boffel. Le morceau joué est un air traditionnel “La bergère aux champs”.

Clip n° 6 : en descendant dans mon jardin

“En descendant dans mon jardin” chant traditionnel. La chanson parle de la possibilité pour la femme de choisir celui qu’elle aime pour se marier sans finalement trop se soucier de ce que les autres peuvent en penser.

Clip n° 5 : Sonne ma cornemuse

En compagnie de Lisa Wolf, luthière de cornemuses mais pas seulement (https://www.facebook.com/atelierwolf/), nous vous proposons la visite de son atelier. Sur la bourrée d’Arthon de Joseph Fleuret, retrouvez les cornemuses 11 pouces (Do), 13 (Sib), 14 (La), 16 (Sol), 18 (Fa), 20 (Ré) et 23 (Do) jouées par différents cornemuseux de la Société des Gâs du Berry.

Clip n° 4 : La Carrée de La Châtre

Plus d’infos sur la coiffe carrée : cliquer ici

Clip n° 3 : La Leçon de Bourrée

La Leçon de Bourrée : texte de Hugues Lapaire, poète, conteur et romancier berrichon né et décédé à Sancoins (1869 – 1967)

Clip n° 2 : Au fil des années : Le Branle des Cornards 1913 et maintenant

Le Branle des Cornards par les Gâs du Berry enregistrés en juin 1913 (mission Brunot) et juillet 2021. Photos de Gabrielle Sand, crédit(s) photographique(s) : © Reproduction Jean-Luc Paillé / CMN https://regards.monuments-nationaux.fr/fr.

Clip n°1 : Les Belles aux Champs

 

 

0 2.46 K