130 ans :

Cette association a fêté en 2018 sa 130ème année d’existence qui fut riche d’une participation à plus de 30 manifestations dans notre département.

Gérée depuis 2016 par une co-présidence se répartissant les responsabilités et les tâches administratives, techniques et artistiques, les Gâs du Berry ont tenu à marquer cette année anniversaire par la célébration sous forme d’un Grand Banquet, avec évocation historique de notre cette Société, lors de “FestOvillage”, au mois de juillet dernier.

Ils ont également rendu hommage le 22 septembre (date anniversaire de leur création) à leur fondateur Edmond Augras.

Cette année 2018 coïncidait avec la fin de la célébration du Centenaire de la première guerre mondiale, ce qui a permis de produire à plusieurs reprises, leurs trois spectacles labélisés Centenaire 14-18.

Les Gâs du Berry font régulièrement des animations pour des groupes visitant la Vallée Noire, ces prestations rencontrent un vif succès auprès d’un public en recherche de valeurs artistiques et patrimoniales.

 Que ce soit, en musique, le fondement historique de cette association, en danses, en théâtre, en chant, Les Gâs du Berry continuent maintenir et développer la tradition berrichonne avec un souffle de modernité, pour mieux la faire vivre demain.

Et demain ?

Déjà 19 prestations sont déjà planifiées jusqu’à cet été 2019, avec en plus la participation à la ballade nocturne du Nohant Festival Chopin au mois de juillet prochain.

Pour leur fête d’été, en compagnie de l’association l’Amicale des Anciens Elèves de Nohant-Vic, ils vont évoquer la période 1930-1940. Les 26,27,28 et 29 juillet, ils proposeront aux spectateurs de mener une enquête policière en adaptant le roman de Jean-Louis Boncœur, “Le Moulin de la vieille morte”. Cette intrigue, débutant un soir de batteuse, sera proposée en spectacle « livre vivant » ou la musique mélangeant instruments traditionnels et modernes, la danse et le chant agrémenteront les investigations du commissaire Genty et le gendarme chef Mauriac. Le public sera partie prenante puisqu’il constituera une aide précieuse et indispensable aux deux enquêteurs. C’est dans ce cadre, que le samedi 27 juillet un grand repas de batteuse sera servi sur la place Sainte-Anne de Nohant.

Encore de beaux projets pour cette association dont l’objectif est, à partir de la richesse de la culture berrichonne, d’imaginer et de construire la tradition de demain.

0 99